Historique Objet et Vision Statut Organes Activités Plan d'action


   Présentation
HISTORIQUE
English version

L’ASEA est l’Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique. En anglais elle est appelée APUA (Association of Power Utilities of Africa)..

HISTORIQUE DE LA CREATION DE L'ASEA

De façon formelle, l’ASEA a été créée le 04 décembre 2012 lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire tenue à Alger en Algérie par les sociétés africaines d’électricité membres de l’UPDEA.

L'UPDEA est l'Union des Producteurs, Transporteurs et Distributeurs d'Energie électrique d'Afrique. Elle a été créée en mai 1970. Son siège est à Abidjan (Côte d'Ivoire).

Après 40 années de vie, les sociétés membres de l’UPDEA ont décidé de mettre en application les recommandations issues de l’étude d’un Plan d’Actions Stratégique quinquennal visant à rajeunir l’Union et à la rendre plus conforme à l’environnement actuel du secteur électrique africain et répondant plus aux aspirations de ses membres y compris le changement de nom.

Cela a été rendu officiel fait à travers la déclaration d’Alger du 04 décembre 2012 dont extrait suit : Nous, Présidents Directeurs Généraux et Directeurs Généraux des Sociétés Africaines d’Electricité chargées dans chaque pays de la production, du transport et de la distribution d’électricité réunis à Alger (République Algérienne, Démocratique et Populaire),

II – DECLARONS LA NECESSITE

  • De doter l’UPDEA de tous les moyens nécessaires pour jouer un rôle moteur dans la coopération et la solidarité entre ses membres et lui donner une dimension véritablement continentale qui tienne compte de l’environnement actuel ;
  • De mettre en œuvre une nouvelle stratégie visant à rajeunir et à transformer l’UPDEA en une organisation viable qui apporte de la valeur à ses membres.

III –DECIDONS

  •  De modifier les Statuts et le Règlement Intérieur de l’UPDEA pour la transformer en « Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique : ASEA »
  • D’assigner comme mission à l’ASEA : « Rassembler les Sociétés Africaines d’Electricité et les parties prenantes en vue de rendre l’Energie Electrique plus accessible, abordable et fiable pour les populations africaines » ;
  • De convenir comme valeurs fondamentales de l’ASEA :
    • Intégrité
    • Transparence
    • Responsabilité
    • Excellence
    • Confiance
  • De réaffirmer notre vision «d’être désormais le vecteur principal de la réalisation de l’accès à l’électricité pour tous les peuples d’Afrique».

Toutefois, il est important de rappeler le long cheminement de l’UPDEA, l’ancêtre de l’ASEA à sa création en 1970.

PREMIERE RESOLUTION DE LA 1ère ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE (21-22 Mai 1970)

A l'invitation de l'Energie Electrique de la Côte d'Ivoire (EECI), les Organismes, Etablissements et Entreprises producteurs et transporteurs ou distributeurs d'énergie électrique dans les Etats ci-dessous désignés :

  • Cameroun,
  • Côte d'Ivoire,
  • Gabon,
  • Haute Volta,
  • Libéria,
  • Madagascar,
  • Niger,
  • République Centrafricaine,
  • République Populaire du Congo,
  • Sénégal,
  • Togo,

représentés par leurs délégués, dûment mandatés, se sont réunis à Abidjan les 21 et 22 mai 1970, en vue d'examiner la possibilité de créer une Union des Producteurs, Transporteurs ou Distributeurs d'Energie Electrique dans les Etats Africains, Malgache et de l'Ile Maurice. A l'issue des deux journées de travail et d'échanges d'idées qui se sont déroulées dans une ambiance amicale et de parfaite entente, les délégués :
  • Considérant la place prépondérante que tient l'Energie Electrique dans le développement économique de leurs Etats ;
  • Considérant le caractère spécifique des problèmes techniques, économiques et sociaux qui se posent dans ces Etats pour la production, le transport et la distribution de l'énergie électrique ;
  • Considérant la similitude de l'état de développement de leur pays, et par voie de conséquence la similitude des problèmes auxquels ils sont confrontés dans leurs professions ;
  • Considérant que les groupements internationaux qui s'intéressent actuellement aux problèmes soulevés par le transport, la distribution de l'énergie électrique sont en majorité composés de membres issus de pays développés dont les préoccupations en la matière sont d'une dimension autre que celles qui les concernent ;
  • Considérant qu'il est souhaitable pour le bénéfice de tous, de mettre en commun les connaissances acquises par chacun dans le domaine de l'énergie électrique, décident de créer une : UNION DES PRODUCTEURS, TRANSPORTEURS ET DISTRIBUTEURS D'ENERGIE ELECTRIQUE DES PAYS AFRICAINS, MALGACHE ET DE L'ÎLE MAURICE, ouverte à tous les organismes, entreprises ou groupements professionnels d'entreprises ayant le caractère de service public, responsables dans ces divers pays de l'industrie, de la production, du transport ou de la distribution de l'énergie électrique.
A cet effet, les délégués ont nommé un Comité Provisoire chargé de :
  1. Mettre en forme le projet de statuts qui a été élaboré au cours des journées du 21 et 22 mai 1970
  2. Diffuser tous les documents relatifs à ces journées aux participants
  3. Etablir des contacts avec les organismes intéressés dans tous les Etats africains, malgache et mauricien, en vue d'obtenir leur adhésion à l'Union.
  4. Proposer une date, un lieu, pour la réunion de l'Assemblée Constitutive de l'Union et une Assemblée Générale subséquente.

PREMIERE RESOLUTION DE LA 2ème ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE (3-5 Mars 1971)

Réunis à Abidjan les 3, 4 et 5 mars 1971, les Organismes, Etablissements et Entreprises, Producteurs, Transporteurs et Distributeurs d'Energie Electrique, dans les Etats ci-dessous désignés:
  • Centrafrique
  • République Démocratique du Congo
  • République Populaire du Congo
  • Côte d'Ivoire
  • Gabon
  • Ghana (Observateur)
  • Haute Volta
  • Ile Maurice
  • Libéria
  • Madagascar
  • Mauritanie
  • Niger
  • Sénégal
  • Tchad
Conformément à la première résolution adoptée à Abidjan les 21 et 22 mai 1970, ont décidé la création de l'Union des Producteurs, Transporteurs et Distributeurs d'Energie Electrique des Pays Africains, Malgache et Mauricien. A cet effet, ils ont :
  • Approuvé les Statuts de l'Union,
  • Nommé un Comité de Direction composé de représentants des membres des pays suivants
    • Président : Côte d'Ivoire
    • Vice-Président : Libéria
    • Vice-Président : Niger
    • Trésorier : République Démocratique du Congo
    • Membres : Ghana, Madagascar, Niger, Sénégal.
  • Approuvé le Règlement Intérieur de l'Union présenté par le Comité de Direction élu.
ARCHIVES
Congrès
Assemblée Gnérale
Comité Scientifique
Autres réunions

Tous Droits Réservés Copyright © 2019 | Contacts : (+225) 27 22 516 100 - (+225) 27 22 516 101 Fax : 27 22 516 119 | secgen@apua-asea.org
LIENS UTILES
ESKOM (Afrique du Sud) SONELGAZ (Algérie) PRODEL-EP (Angola) ENDE-EP (Angola) SBEE (Bénin) BPC (Botswana) SONABEL (Burkina Faso) REGIDESO (Burundi)
ENEO (Cameroun) E²C-SA (Congo Brazzaville) CIE (Côte d'Ivoire) CI ENERGIES (Côte d'Ivoire) EDD (Djibouti) EEHC (Egypte) EEPCO (Ethiopie) SEEG (Gabon)
NAWEC (Gambie) ECG (Ghana) VRA (Ghana) GRIDCo (Ghana) EDG (Guinée Conakry) EAGB (Guinée Bissau) KenGen (Kenya) Kenya Power (Kenya)
LEC (Lesotho) LEC (Liberia) GECOL (Libye) JIRAMA (Madagascar) ESCOM (Malawi) EDM (Mali) ONEE (Maroc) SOMELEC (Mauritanie)
EDM (Mozambique) NAMPOWER (Namibie) NIGELEC (Niger) SONICHAR (Niger) TCN (Nigeria) SOGEM-OMVS ENERCA (RCA) SNEL (RD Congo)
REG-GROUP (Rwanda) SINELAC (Rw-RDC-Bur) SENELEC (Sénégal) RNT (Angola) MED (Soudan) SNE (Tchad) CEB (Bénin/Togo) CEET (Togo)
STEG (Tunisie) ENGENCo (Ouganda) ZESCO (Zambie) ZESA (Zimbabwe) CEB (Ile Maurice) AKILEE (Senegal)